Ecole à la maison ou instruction en famille (IEF)

Notre expert
Ecole à la maison ou instruction en famille (IEF)

Apprendre de chez soi ou l'école à la maison

Un article proposé par l’association Instruire En Liberté - IEL 


En Suisse romande, l’école à la maison ou l’instruction en famille (IEF) ou l’instruction hors établissement scolaire (IHES) est une forme d’instruction de plus en plus prisée. Reposant sur la responsabilité des parents, elle offre un cadre différent de l’instruction classique, permettant essentiellement de :

  • s’adapter au rythme d’apprentissage des enfants et à leurs besoins
  • utiliser des pédagogies alternatives
  • apprendre au sein de la société civile, en contact avec le quotidien.

Cette forme d’instruction permet aussi d’offrir un cadre de vie personnalisé pour des enfants avec des profils particuliers, présentant de grandes facilités comme des difficultés spécifiques. Elle offre aussi à la famille, un rythme de vie moins stressant, et permet de sortir parfois d’une situation de crise scolaire.

Jusqu’en 2019 dans le monde, l’école à la maison ne dépassait pas les 2% d’élèves de l’école obligatoire en raison de l’engagement important que ce mode d’instruction nécessite pour les familles. Ce chiffre était en-dessous de 1% en Suisse. Depuis la crise de 2020, on observe une augmentation parfois importante de ces chiffres dans certains pays, notamment aux USA. Le canton de Vaud connaît également une telle augmentation.

Recommandations du milieu associatif

Les milieux associatifs encouragent les parents à bien se renseigner sur ce qu’implique ce choix en termes d’investissement parental. En effet, une confusion s’est instaurée pendant le confinement de 2020 entre « école à la maison » et « école à distance ». Le homeschooling ne repose pas sur l’envoi de cours à distance par l’école, mais implique pour les parents de penser et accompagner l’instruction sans aide étatique.

En Suisse romande

La plupart des cantons posent des conditions cadres pour l’instruction à domicile. Ces conditions varient d’un canton à l’autre et permettent d’instruire à domicile de manière parfois satisfaisante, parfois très contraignante. Il faut donc bien vous renseigner.
Les associations cantonales Instruire en liberté des divers cantons sont à dispositions pour vous renseigner.

  • Canton de Vaud

Le canton est doté d’une réglementation qui permet aux familles de démarrer l’instruction à domicile par simple déclaration. Les enfants sont en revanche contrôlés par la Direction générale de l’enseignement obligatoire (DGEO) qui surveille la qualité de l’instruction dispensé. Les enfants sont aussi soumis aux Epreuves cantonales de référence (ECR). La réglementation actuelle est détaillée ici : https://www.vd.ch/fileadmin/user_upload/organisation/dfj/dgeo/fichiers_pdf/DP_scolarisation_domicile.pdf 

Attention, cette réglementation est actuellement en cours de révision, et le cadre pourrait changer ces prochaines années.
Association IEL-VD : https://iel-vd.ch 

Les particularités vaudoises
Notez aussi que dans le canton de Vaud, des initiatives ont permis de développer des Centres qui sont des lieux d’activités et d’échange spécifiquement conçus pour les aider dans leur mission d’éducation.
Certains jeunes poursuivent leur apprentissage jusqu’à l’obtention d’une maturité fédérale en candidat libre, soit en travaillant de manière indépendante, soit réunis en groupes de travail (co-working).

  • Canton de Neuchâtel

Le canton fonctionne aussi sur un système de déclaration simple et impose peu de contraintes relatives aux contrôles. 410.241 : Arrêté concernant le contrôle de l’enseignement privé, du 19 février 1986
Association IEL-NE : https://instructionliberte.wixsite.com/libre

  • Canton du Jura

Jura a également un régime déclaratif. Les parents sont tenus de donner des précisions sur le cadre prévu. Les enfants sont évalués une fois par an à la maison pour la 1ère et 2ème Harmos, puis à partir de la 3ème Harmos ils sont soumis à des évaluations de manière centralisée. Enseignement privé | Recueil systématique des lois - République et Canton du Jura 
Association IEL-JU : https://iel-ju.ch 

  • Canton de Genève

Le canton de Genève est également déclaratif. Dans les faits cependant, il délivre une « autorisation » valable une année, et exige que les parents disposent d’une maturité ou un titre jugé équivalent. La Direction générale de l’enseignement obligatoire (DGEO) vérifie chaque année que les enfants reçoivent bien l’instruction à laquelle ils ont droit en leur faisant passer des examens.
Selon la loi, l’inscription à une formation est exigée à partir de la fin de l’école obligatoire et jusqu’aux 18 ans de l’enfant.
https://0eef5a4c-b710-44c7-9eb5-794d6a31d10d.filesusr.com/ugd/7cf65a_c330a899963a4bb5bc773498f35f108c.pdf 
Association IEL-GE : www.ielgeneve.ch 

  • Canton du Valais

Le Valais présente aussi un cadre contraignant. Depuis l’automne 2017, le Service de l’enseignement a publié des directives concernant la scolarisation à domicile. Une des conditions veut que la personne en charge de l’instruction des enfants (parents) soit en possession d’une formation pédagogique reconnue. De plus, un horaire comparable au temps d’enseignement de l’école publique et le suivi du programme et des moyens d’enseignement sont demandés. https://avif.ch/images/2017-11-8-Directives.pdf 
Association AVIF (prochainement IEL-VS) : https://avif.ch

  • Canton de Fribourg

Dans le canton de Fribourg, il faut posséder un diplôme d’enseignant pour faire l’école à la maison.
Scolarisation à domicile | État de Fribourg 

L’école à la maison, une alternative ?

L’école à la maison convient donc à des parents soucieux du bon développement de leurs enfants et de leur équilibre, patients et proactifs et qui sont prêts à adapter leur propre rythme de vie et leur temps aux enfants.
En prenant, ce chemin, les parents inventent donc un nouveau rapport à l’apprentissage et adoptent une posture d’accompagnant pour leurs enfants, à l’instar d’un coach pour transmettre des savoirs en conformité avec le Plan d’études romand.
En Romandie, les familles peuvent trouver du soutien auprès des associations cantonales Instruire en liberté (IEL)

Commentaires





Bibou
19.08.2021 20:11

Un coach ne transmet pas des savoirs en conformité avec le PER. Un coach apprend à apprendre, apprend la gestion des émotions, travaille sur la confiance en soi, etc...Il n'accompagne par ailleurs un jeune durant une année scolaire, son travail s'arrête quand l'objectif de dèpart défini conjointement est atteint.
...
tric
02.12.2020 15:31

Bonjour,

Oui vos enfants peuvent le faire.
...
badifa
25.09.2020 11:03

Bonjour, j'aimerais savoir s'il est possible de suivre le gymnase a domicile avec un professeur privé dans le canton de vaud.
...
Partager:
Nos adresses préférées

> Meinier (Genève)

Teia Education

Distribution et vente de jeux en bois éducatifs comme Nienhuis Montessori, Gonzagerredi Montessori, Educo, Jegro et Arts & Crafts...
Jeux Montessori

A lire
Nos partenaires