Notre expert
3. Accueil familial de jour en Valais

En Valais, l'accueil familial de jour est géré par la Fédération valaisanne de l'accueil familial de jour (FVAFJ) qui regroupe 16 associations réparties dans les différents districts et certifiant la formation de parents d'accueil reconnus. La FVAFJ est mandatée par le Service cantonal de la jeunesse pour assurer le développement de l’accueil familial en Valais, le défendre et veiller à l’application des Directives en matière de garde d’enfants.

 

Sa mission :

Être à l'écoute des besoins des familles valaisannes en matière de garde d'enfants et y répondre par un accueil de qualité dans un contexte familial.

L’accueil familial de jour est une alternative aux structures d’accueil pré et parascolaires.
L'enfant est gardé au domicile du parent d'accueil, anciennement appelée Maman de jour.

Placer son enfant chez un parent d’accueil, quels avantages ?

  • Opter pour un mode de garde familial, sécurisant et de qualité, respectant les rythmes de l’enfant.
  • Bénéficier d’une souplesse au niveau des horaires.
  • Une collaboration et des échanges avec le parent d’accueil, sans jugement et basé sur la confiance réciproque
  • Un tarif adapté au revenu des parents

 

Être parent d'accueil, quelles compétences ?

  • Faire preuve de compétences éducatives, de capacités relationnelles, d’écoute, de respect, de tolérance et d’adaptation.
  • Offrir un contexte familial stable, harmonieux, des conditions de sécurité et d’hygiène adéquats.
  • Être responsable de l’enfant qu’on accueille, de son bien-être physique et psychique.

 

Attention !
En Valais il n'y a pas de statut d'indépendant pour la garde en milieu familial. Toute personne désireuse de garder des enfants à son domicile contre rémunération et de manière régulière, doit obligatoirement être engagée par le réseau ou l'association de son lieu de domicile.

On parle de « garde au noir », même si la personne déclare son revenu au fisc ou aux assurances sociales, du moment qu’elle n’est pas engagée par un réseau existant ! La personne qui « garde au noir » prend des risques et ne sera en aucun cas couverte par une assurance en cas de problème.

Parents plaçants et parents d’accueil « au noir » peuvent être amendables !

Commentaires





Partager:
Autres adresses
A lire
Nos partenaires