Paternité

Notre expert
Paternité

On parle de "nouveaux pères", sont-ils si nouveaux?

Est-ce simplement la société qui leur permet d'exprimer davantage leurs sentiments...?

Toujours est-il que le désir de paternité d'un homme n'a pas de raison d'être moins fort que celui de la femme.
Le père s'investit dans la préparation à la naissance, la vie quotidienne et l'éducation des enfants.
Il n'est plus le chef de famille qui intervient seulement pour lever la voix, il est davantage invité à participer et le fait souvent avec joie.

... Mais ....


En Suisse, la nouvelle loi rétablit un principe d’égalité entre hommes et femmes. Avant en cas de divorce ou de séparation, le père était défait de tout droit de regard. A présent, sur le plan légal, il peut influer sur les décisions importantes, lieu de résidence, intervention médicale, éducation scolaire de l’enfant.

« Ça permet d’avoir une équidistance entre le papa et la maman », admet le Dr Nahum Frenck, thérapeute de famille, à Lausanne.

Le but est de permettre un rapprochement, un investissement plus important des pères qui ont souvent le sentiment d’être lésés et ignorés.

Une loi ne change pas d’un coup les mentalités et les habitudes. Et un divorce, une séparation n’est une partie de plaisir pour personne. « Dépression pour les femmes, amertume pour les hommes, douleur des enfants, tout le monde en pâtit, constate M.Frenck. On essaie de banaliser les divorces mais il n’y a rien à banaliser, c’est une souffrance ».

A lire
Devenir un super papa, c’est malin

On ne naît pas Papa, on le devient ! Un livre plein d’humour et de conseils d’un papa à d’autres papas. C’est du vécu!

L'essentiel sur les bébés

Un panorama complet des principaux thèmes auxquels les parents sont confrontés avec un enfant de 0 à 3 ans...

Nos partenaires