Partager:

Aide et soutien aux femmes

Notre expert

Danièle Laot Rapp - Expert Coach

Formatrice d'adultes (FSEA1- 2), j'anime des séminaires de gestion de carrière pour les personnes en recherche d'emploi et des ateliers de coaching, tels que les Ateliers de développement de la Confiance en soi et les Ateliers Vie Professionnelle.

Danièle Laot répond gratuitement aux questions que vous vous posez concernant le coaching (cadre professionnel ou familial). N’hésitez-pas à lui écrire à daniele@coachetvie.ch !

De nombreuses associations sont à la disposition des femmes pour les aider dans leur vie quotidienne.

Le Bureau Information Femmes (BIF pour le canton de Vaud), F-Information pour le canton de Genève,  est un lieu d’écoute, de renseignements et d’orientation spécialement à la disposition des femmes. Les prestations sont gratuites, anonymes et confidentielles.

La formation continue des répondantes du BIF en fait un lieu où obtenir des informations dans tous les domaines de la vie :

  • vie familiale
  • vie professionnelle
  • de couple
  • des informations juridiques générales, (séparation, divorce)
  • des informations relatives au droit du travail, aux loisirs

Bons de respiration

La Croix-Rouge propose l’action bons de respiration, qui consiste à aider des familles en gardant les enfants à domicile pendant 3 à 4 heures, ce pour un prix symbolique. Ces bons sont exclusivement remis à des parents épuisés et fragilisés – par exemple parce qu’ils ont un bébé qui pleure sans cesse et qu’ils n’ont pas d’aide extérieure. Ils peuvent ainsi s’accorder une pause et reprendre des forces.

Les bons sont à demander par la famille directement à la Croix-rouge de votre région ou bien sont remis par des tiers, par exemple des médecins, pédiatres,  services de puériculture ou encore des services sociaux.

Ces instances sont à même de juger si un père ou une mère a besoin d’une aide ponctuelle. Les parents contactent ensuite la Croix-Rouge locale pour convenir d’une intervention.

Informations sur le site de la Croix-Rouge

Commentaires





Dji
18.10.2018 11:10

Résidante à Martigny, Suisse, je ne comprends pas comment l'Etat du Valais n'octroie pas le permis C à des enfants somaliens de 24, 22, et 19 ans. La maman parle très bien le français a un permis F. Depuis 28 ans cette femme vit en Suisse. Pourquoi ne pas les aider pour l'obtention d'un permis C. Cette femme a de graves problèmes de santé au dos. Que peut faire l'Etat du Valais ou la commune de Martigny ? Doit-elle s'adresser à la commune ?
Bouchra
13.04.2018 12:59

Bonjour ,

S'il vous plaît j'ai vraiment besoin de votre aide.
Je suis une femme de 29 ans, marocaine j'ai deux enfants en bas âge.
Mon mari me traite très mal , j ai subi un harcèlement phisyique et morale, il me frappe tous le temps devant les enfants, un jour il m a frappé il m a menacé qu il va me tue, Après il a pris mon fils aîné et il est parti chez sa mère, je l ai supplié pour ramené mon fils il avait 1 ans et demi, il l a ramené apres 2 jours.
Je suis partie ce soir la pour porté plainte mais la police a refusé puisqu'il s'agit de mon mari (au maroc) Après j ai demandée le divorce, il refuse strictement le divorce il dit qu il va me tué.
A chaque fois il menace de prendre les enfants loin de moi juste pour me laissé souffrir je pleur jour et nuit j ai eu une dépression j ai pris des médicaments, Après j ai décidé de fuir, je suis venu en france, je peux pas resté au maroc parcequ'il va me tué.
J ai demandé un visa Schengen et je ss venu le moi de Mars dernier, chez quelqu'un mais comme vous savez ils peuvent pas me gardé avec les enfants pour longtemps.
Je sais pas quoi faire je suis fatigué désespéré .......
Si vous pouvez m orienté SVP quesque je peux faire et surtout pour aider mes enfants âgés de (32 mois et 20 mois).

Merci d'avance , BAV.
rosie
16.03.2016 17:48

J'ai marre de ma famille je ne serre a rien c'est tout se que j'ai adire
Infinie
08.03.2016 00:57

Bonjour,
J ai 42 ans et 1 fils de 10 ans si on m avait dit un jour que j en serai là je n y aurai pas crû. Tout va si vite. Un divorce, un travail à 70% quelques dettes mais ça va. Une dépression dû au travail ( mobbing) et à cette séparation. Licenciement fait à fait à selon entente des deux côtés du coup pénalités au chômage. 31 jours sans un centimes. Je vais aux sociaux j ai droit à 2400 chf cela m aide mais je paie se que je peux et je jongle avec les factures jusqu'à la fin du chômage un cercle vicieux. J ai un bon CV mais trop bon et suis trop quelque chose ou juste pas autre chose pour être engagée maintenant je n ai toujours pas de job et ce n est pas faute d avoir essayé. Alors ma prochaine destinée est un contrat Mips pour 4 mois à 2160 chf pour 80 % merci l état et oui. Donc je vais encore devoir jongler avec mes factures qui vont finir par aller au classement vertical....
Pour trouver un travail que faire ?????
Cordialement,
Laura une maman qui n en peut plus
sofia zapata
04.03.2016 13:57

Jai 15 je suis ensainte et je ne sais pas quoi faire je ne suis juste pas dacord davorter

Partager:

Nos adresses préférées

> Sion - Valais

État de pose - Caroline Jenny

Relation d'aide - Soutien socio-éducatif - Hypnose - Fleurs de Bach - pour enfants, adolescents & adultes

A lire

Nos partenaires