Système scolaire Suisse

Notre expert
Système scolaire Suisse

Le système scolaire suisse comprend divers degrés d'enseignement, différentes dénominations et de multiples référents selon le lieu et le degré d'études. De l'école enfantine aux hautes études, essayons d'y voir un peu plus clair !

 

Dans cet article :

 

Organisation du système scolaire

En Suisse, pays plurilingue et fédéraliste, l’éducation est du ressort de l’Etat et relève principalement des compétences des 26 cantons. Alors que le post-obligatoire (formation professionnelle, universités, hautes écoles) est de la responsabilité commune de la Confédération et des cantons, la scolarité obligatoire est régie par les cantons seuls. Les communes organisent quant à elles le fonctionnement des écoles. Les dépenses d’éducation réalisées par les pouvoirs publics (c’est-à-dire hors écoles privées) sont financées à 90% par les cantons et les communes.

Voir le schéma explicatif du système d’éducation suisse

 

Scolarité obligatoire

La majorité des enfants effectuent leur scolarité obligatoire à l’école publique, mais de nombreuses écoles privées existent également. Dans tous les cas, les enfants sont en principe âgés de 4 ans lors de leur entrée à l’école. La scolarité obligatoire, divisée en deux degrés, dure 11 ans, selon le système HarmoS.

Voir le schéma explicatif de la scolarité obligatoire en Suisse

 

Le degré primaire

En Suisse romande, le degré primaire dure huit ans. Il est composé des deux années d’école enfantine et des deux cycles d’école primaire. Ainsi, le premier cycle comporte l’école enfantine et deux ans d’école élémentaire ; le deuxième cycle comporte les quatre années restantes d’école élémentaire.

La langue d’enseignement est le français. Les enfants commencent également l’apprentissage d’une deuxième langue nationale (généralement l’allemand) durant le degré primaire.

 

Le degré secondaire I

En Romandie, le secondaire I dure trois ans, c’est-à-dire la fin de la scolarité obligatoire. Les élèves sont dès lors répartis dans des cours à niveaux pour les différentes matières enseignées. Selon les cantons, l’organisation varie.

Voir les schémas des cantons suisses

La langue d’enseignement reste évidemment le français. Les élèves continuent leur apprentissage de la deuxième langue nationale. Des cours d’anglais viennent en outre compléter la formation linguistique.

 

Scolarité post-obligatoire

Le post-obligatoire comporte les degrés secondaire II et tertiaire. Les réglementations intercantonales ou fédérales sont la base légale des offres de formation. Les cantons sont responsables de leur application dans les écoles supérieures. À noter que les écoles polytechniques fédérales (EPFL et EPFZ) dépendent de la Confédération.

 

Le degré secondaire II

Le secondaire II est la première (et parfois la seule) formation effectuée après l’école obligatoire. En Suisse, environ deux tiers des jeunes choisissent de faire un apprentissage débouchant sur un certificat de capacité professionnelle (CFC ou AFP) et qui peut aussi donner lieu à une maturité professionnelle. Le tiers restant des jeunes opte pour une formation scolaire soit au lycée/gymnase, soit dans une école de culture générale. Cette voie scolaire prépare aux hautes études.

 

Le degré tertiaire

Dernier palier de la formation scolaire en Suisse, le degré tertiaire comprend les universités, les hautes écoles spécialisées et pédagogiques, ainsi que les formations professionnelles supérieures.

Voir la liste des hautes écoles suisses reconnues

 

Systèmes scolaires détaillés des cantons

 

Un article proposé par Sandrine Spycher

Partager:
A lire
Nos partenaires