Autorité parentale et questionnement

Notre expert

50 nuances d’éducation

Entre dialogue et fermeté, beaucoup de parents s’interrogent sur leur manière d’éduquer. Ecouter et être écouté sont les nouvelles missions de la parentalité moderne.

Po-si-tif. Le mot d’ordre pédagogique actuel rebat les cartes des relations au sein des familles. Finie l’obéissance aveugle, le respect obtenu par l’intimidation physique ou psychologique.

«Dans l’éducation traditionnelle, l'enfant obéissait par crainte des punitions, remarque Kirsten Kirschner, animatrice des ateliers Filliozat, cours pour parents sur le canton de Neuchâtel. L’enfant refoulait ses élans, ses envies.»

Aujourd’hui, ce modèle coercitif a laissé la place à d’autres valeurs où l’expression des émotions est désormais encouragée. Bienveillante, positive, emphatique, quelle que soit son appellation, l’éducation s’appuie dorénavant sur une démarche antiautoritaire.

«Les psys se sont emparés de l’éducation pour son plus grand malheur, juge à contrario le psychologue valaisan Alain Valterio. Ils ont malgré eux, réussi depuis mai 68 à faire croire aux parents qu’ils n’étaient plus dignes de l’être, ont semé le doute dans leur esprit.»

Pour résumer, la pression a changé de camp.
La peur de mal faire a gagné les parents soucieux d’avoir des enfants épanouis à tout prix. Quitte à esquiver la confrontation ou à anticiper la moindre contrariété.
«Si vous commencez à céder et lui permettez de faire ce qu’il veut, vous ouvrez la porte à la tyrannie, estime Mm Kirschner. Ce qui est compliqué pour les parents c’est d’imposer des limites en évitant le recours à la violence.»
Sans avoir expérimenté eux-mêmes ce type d’éducation, ils doivent avancer à tâtons en ne perdant ni leur sang-froid ni confiance en leurs capacités.

A la poursuite d’un nouveau modèle

En changeant de stratégie, en y mettant davantage de souplesse et d’échange, on espère légitimement mettre fin aux tensions. Mais face à la complexité des rapports familiaux, peut-on vraiment y croire ? 

«L’éducation positive laisse penser qu’il y aurait des méthodes et des techniques qui pourraient avantageusement remplacer l’autorité, relève M.Valterio. Cela empoisonne la parentalité de toutes sortes d’interdits.»

L’éducation positive plus consciente et construite nous entraîne sur le chemin d’une tolérance que certains considèrent comme de la complaisance, du laxisme.

«Quand un parent explique à son enfant pourquoi il l’a puni, il perd à ses yeux tout crédit, le droit d’être respecté, et cela angoisse l’enfant», affirme M.Valterio.

Selon le psychologue, les parents sont suffisamment bons et il n’est pas utile de leur dire quoi faire. Si ce n’est pas la panacée, revenir aux anciennes méthodes n’est pas envisageable. Les châtiments corporels, l’autoritarisme appartiennent au passé. Le statut de l’enfant et les mentalités ont évolué. Des générations précédentes, les parents d’aujourd’hui ne peuvent espérer ni aide ni soutien, le fossé est trop grand. Il leur reste alors à discerner le bon usage à faire des approches proposées.

«Faute d’avoir eu un modèle, ils sauront s’ajuster, admettre leurs erreurs sans pour autant douter d’eux-mêmes, explique Mme Kirschner. Le besoin de comprendre ne doit pas leur faire oublier qu’ils restent les garants des limites.»

L’éducation positive est un outil qu’il faut apprendre à manier, à intégrer à son propre fonctionnement. A défaut d’avoir un parent parfait, l’enfant a surtout besoin d’un parent vrai et d’un cadre qui le rassurent.

François Jeand’Heur

Névrose psy, les effets de la psychologisation sur les mentalités
Livre d’Alain Valterio Editions Favre, 2014

 

Commentaires





Nos adresses préférées

> Chamoson

Au Petit-Têtard

LA BOUTIQUE NATURE pour maman et bébé - ATELIERS ET COURS

HORAIRES : les mardis et jeudis de 14h30 à 18h00 et les samedis de 10h30 à 14h30.

> Aigle et Bovernier

Harmo'vie - centre de soin et boutique - Valérie Perret

Réflexologie, Pilates, Yoga'Vie, Aromathérapeute, Hypnose, Être bien dans son assiette, Soins énergétiques, Rebouteux

> Berne

Maenner.ch

männer.ch est la faîtière des organisations progressistes suisses des hommes et des pères depuis près de 15 ans.
Elle gère un centre de compétences, l'Institut suisse pour les questions d’hommes et de genre (ISHG) qui développe un travail de réflexion scientifique et pratique solide sur la question des garçons, des hommes et des pères en Suisse.
Elle porte le Programme national « MenCare »

> Fiez

Montessori Romandie

Association d’entraide pour les familles et professionnels qui pratiquent l’approche Montessori au quotidien.

Les ateliers Montessori. Les rencontres parent-enfant. Les sorties en famille. Les petites sorties. Les cafés des parents.

> Sion (consultation) - Valais
(stages à Sion et à Lausanne)

Art'A - Thiessoz Josiane
Utiliser ses ressources et se remettre en mouvement

Kinésiologie, brain gym, constellations familiales systémiques et rituelles selon Jodorowsky (groupe et inidividuel), kinésiologie-artistique, polarité, stage de brain gym, stage de musique,

> Lausanne

« Etre Grands-Parents… aujourd’hui »

Nous sommes garants de la dynamique de la vie familiale de générations en générations: favoriser la construction des liens, encourager la transmission des valeurs,stimuler le plaisir d'être grands-parents et offrir un lieu de rencontre et de réflexion.

> Le Mont-sur-Lausanne

Aimer Avancer
Un chemin vers la guérison intérieure

Accompagnement pour couples, familles, futurs parents, adultes, ados, enfants:
Aimer avancer, un chemin vers la guérison intérieure pour retrouver le dialogue et une relation épanouie, pour désamorcer les conflits, ... pour revivre du bonheur.

Association Signons ensemble

Votre bébé a plein de chose à vous dire, bien avant de pouvoir parler. Il peut exprimer ses besoins, ses envies avec des signes. Découvrez-les lors d’ateliers ludiques (en comptines , jeux…)

> Genève 2

Enfant du Monde - Une chanson pour l'éducation

Basé à Genève, le siège de notre ONG suisse Enfants du Monde accueille une équipe composée d'une vingtaine de personnes.

Chaque année, 60 millions d’enfants dans le monde ne peuvent pas aller à l’école. De plus, celle-ci ne répond pas toujours à leurs besoins et ne leur permet pas de devenir des citoyens bien informés et en mesure de prendre leur vie en main.

C’est à cette réalité qu’Enfants du Monde, avec l’appui de la Compagnie Zappar, souhaite sensibiliser les enfants et jeunes. Depuis 2012, notre ONG propose aux écoles de Suisse romande et d’ailleurs dans le monde, le projet «Une Chanson pour l’Education».

Au fil de ses différentes éditions, notre projet «Une Chanson pour l'Education» a permis à des milliers d’écoliers de réfléchir aux problématiques liées aux droits de l'enfant et en particulier au respect du droit à une éducation de qualité.

L’objectif? Contribuer à ce que chaque élève trouve sa place en tant que citoyen du monde, en lui donnant la parole afin qu’il s’engage pour ses droits et ceux des autres.

> Petit-Lancy

Réseau de soins Delta
Partenaire des caisses maladie
pour leur contrat Médecin de famille

Soins - Prévention - Promotion de la Santé.
Avec les médecins, psychologues et thérapeutes du Réseau DELTA, vous profitez d'une approche individuelle soutenue par toute une communauté de pratique.

A lire
Voir également
Nos partenaires