Fermer

Ma commande

Votre panier contient les articles suivants :
Prix en franc Suisse
Votre panier est vide
Vider le panierVider le panier Commander

bannière générale théâtres

Biceps.ch

Les « régimes », l’approche cognitive et comportementale

Notre expert

Avec une description intégrée de l'appétit et des séquences qui conduisent à la satiété,
on pourrait penser que le mécanisme est sans défaut, et que le maintien du poids est toujours un projet facile.

Mais il n'en est rien !
  

Les «régimes»

Dans les problèmes de surpoids, l'accent a été mis historiquement, et cela est encore le cas actuellement pour la plupart des interventions proposées par des procédés publicitaires, sur les «régime ».

 

Ces «régimes» partagent une partie au moins des aspects suivants :

  • un cadre théorique relativement rigide, qui a emprunté les connaissances qu'il met en valeur à la diététique, mais qui n'a gardé que des fragments de connaissances exactes, qui sont détachées d'un ensemble équilibré
      
  • une simplification exagérée qui focalise sur des aspects partiels, incapables de rendre compte de la complexité du problème, et qui concourt à l'attribution de qualités d'ordre moral (bon/mauvais) à des classes entières d'aliments, qui sont de fait discriminées de manière erronée
      
  • la promesse de résultats rapides, en 2 à 3 semaines,
      
  • des objectifs irréalistes
     
  • l'absence de prise en charge de la «post-cure»

Cet ensemble a pour effet de contraindre la personne à des schémas de pensée qui lui sont a priori étrangers, pour un temps défini, et de lui faire adopter un comportement détaché de ses goûts et perceptions habituels.

L'effet habituel est, après une phase où des résultats rapides et probants peuvent effectivement être obtenus, que l'arrêt du «régime» se solde par un retour aux habitudes antérieures, et une reprise pondérale assez rapide, dépassant même souvent le poids de départ (effet yo-yo).

Une culpabilisation ou un découragement, quelquefois intenses, apparaissent, et compliquent la vie de la personne.

Plusieurs tentatives successives, éventuellement par des méthodes différentes, mais qui conduisent à des résultats toujours partiellement décevants, finissent quelquefois par convaincre la personne de l'inanité de ses efforts, et de la fatalité de l'échec.

  

  

L'approche cognitive et comportementale

Rien n'est vraiment facile dans le domaine alimentaire, et l'on sait qu'une bonne proportion de personnes mange sous le coup de l'émotion, sans en être conscientes cependant. Elles ne parviennent pas à mettre des mots sur leurs sensations.

 

Une voie d'approche qui redonne la main à la personne concernée est l'approche cognitive et comportementale.
Cette approche ne vise pas à modifier en profondeur l'ensemble de la personnalité mais a pour but de modifier le comportement qui gâche la vie de cette personne.

Cette technique a ses bases dans les travaux des années 70, et vise à découpler ce qui déclenche le comportement du comportement lui-même, et qui peut devenir un réflexe allant à fin contraire. On part du principe que ce qui a été «appris» peut être défait.

 

L'intérêt est d'associer à ces modifications volontaires du comportement, décidées de plein gré, les pensées qui entravent la liberté de l'individu de choisir un autre comportement. On analyse les schémas de pensée responsables du comportement déviant, et on propose d'autres modèles, d'autres représentations mentales mieux adaptées. On parle de restructuration cognitive.

La restructuration cognitive peut avoir lieu sur plusieurs modes : des protocoles et techniques d'identification et de modification des pensées, des techniques de résolution de problèmes, des techniques d'auto-instruction et d'autocontrôle cognitif, des techniques de rééducation et de réhabilitation cognitive
  
Description de cette approche

L'utilité de cette méthode est de se baser sur une analyse fonctionnelle du problème dont le but est de dégager la dynamique négative qui crée la pathologie.

On réunit des informations plus ou moins étendues concernant:

  • les aspects descriptifs du problème (topographie, fréquence, intensité, durée des conduites inadaptées);
  • les conditions qui influencent le comportement problématique (déclencheurs particuliers, conséquences renforçantes, styles comportementaux, affectifs et cognitifs privilégiés favorisant le maintien du problème, patrimoine génétique, maladies chroniques, conflits internes ou interpersonnels, environnement défavorable, etc.);
  • les ressources mobilisables.
      

A partir de ces éléments, analysés dans une perspective nutritionnelle, on élabore avec la personne un objectif thérapeutique réaliste. Le thérapeute invite donc son patient à déterminer de façon précise le contenu concret des changements auxquels il aspire, puis à reconsidérer ses désirs sur la base des questions suivantes:
   

  • L'objectif est-il concret?
  • Est-il réaliste?
  • Le client a-t-il les capacités de parvenir aux changements souhaités?
  • Les ressources concrètes mobilisables sont-elles suffisantes?
  • L'entourage constitue-t-il un obstacle majeur?
  • Le changement voulu est-il moralement et éthiquement acceptable?
       

Le choix et le timing des modifications à opérer sont faits par la personne elle-même à la suite du bilan. La progression est maintenue en se fixant successivement des objectifs réaliste, réalisables dans le mois, et qui ne coûtent à la personne qu'une frustration acceptable et le plus souvent contrôlable

Partager cet article

Commentaires

Ajouter un commentaire
Evénements
9
Décembre
20h à 22h - sur inscription 021 329 04 22

ABA - Groupes de parole >>

Lausanne - Locaux de ABA, Av. Villamont 19, 1er étage
Rencontres mensuelles destinées aux personnes affectées de Troubles du Comportement Alimentaire (TCA) ainsi qu’à leurs parents et proches.
Les groupes animés par des psychologues offrent :
un lieu d’échange et d’interaction
un lieu de partage où la parole peut circuler librement.
Vous êtes libre d’exprimer vos pensées, vos sentiments et vos émotions et de les partager avec d’autres ou de ne pas le faire
un temps pendant lequel vous pouvez être écoutés
la possibilité de mettre des mots sur vos difficultés

Membres ABA et étudiants : CHF 15.- par soirée / non membres : CHF 20.- par soirée.
http://www.boulimie-anorexie.ch/groupeslausanne.php
A lire
Voir également
Nos adresses préférées
Chez Harmo'Vie vous pourrez trouver une réflexologue, une kinésiologue, une homéopathe, une thérapeute qui fait du drainage lymphatique et différents massages, ainsi qu'une thérapeute en shiatsu. Vous sont proposées des journées à thème tout au long de l'année ainsi qu'une thérapie alimentaire personnalisée. 1932 Bovernier
Alimentation durant la grossesse - alimentation de bébé - jambe lourdes - détente - conseil et suivi durant la grossesse et le post-partum - drainage lymphatique - infirmière conseil - massage de la femme enceinte 1964 Conthey
Cours de massage professionnel ou privé, école de massage, formation de masseurs. Cours de nutrition et d'aromathérapie 1020 Renens
Programmes alimentaires personnalisés 1260 Bois-Bougy
Autres adresses
2830 Courrendlin
Publicités 180x150 px
  • image medports sion

  • carré casino de saxon général

  • carré médiathèque valais

  • carré top relais


  •  

  •       

      FamilyShop
      Livres pour enfants
       Contes, brochures scolaires,

       jeux, et bien plus encore...

        

      >> Notre sélection

         

  •     

      >> Vacances scolaires