Partager:

Assurances sociales

Notre expert

Aweckel

Analyse de prévoyance, conseil en assurances, suivis, optimisation fiscale, coaching acquisitions et création d'entreprise, conseil en retraite, accompagnement dans l'acquisition d'un bien immobilier

1890: date de la première assurance sociale en Suisse.
Pour la première fois, la Confédération est chargée de mettre sur pied une assurance sociale et recoit les compétences nécessaires pour le faire.

Une prise de conscience qui date de la fin du 19ème siècle. Elle est essentiellement dûe au fait que l'accident, la maladie, la vieillesse et le chômage sont de plus en plus perçus comme des phénomènes sociaux: l'entraide classique (famille et voisins) et la charité traditionnelle devenant de moins en moins efficace devant la pauvreté grandissante, les mesures étatiques s'imposèrent avec d'autant plus d'urgence que la précarité de la condition ouvrière alimentait la propagande socialiste et menaçait la paix sociale.

Les assurances sociales couvrent:

  • La perte de gain, une partie des frais médicaux en cas d'accident, de maladie, de vieillesse et de chômage et ...de maternité depuis le 1er juillet 2006.
  • En cas de décès, elles peuvent secourir la veuve et l'orphelin.
      

Le droit à l'assurance est lié au versement de cotisations.

La plupart des systèmes d'assurance ont été conçus en fonction d'un travail rémunéré ininterrompu; ils le sont encore en partie aujourd'hui et défavorisent ceux dont l'activité professionnelle connaît des arrêts temporaires ou saisonniers et tout particulièrement les femmes.
Les assurances sociales reposent sur l'épargne forcée: elles encaissent des primes payées par les personnes actives et par les entreprises et fournissent des prestations lorsqu'un des risques couverts se matérialise.

Partager:

A lire

Nos partenaires