Partager:

Bénévolat - volontariat et soutiens

Notre expert

"Il faudrait débourser 215 millions de francs chaque année, en Suisse, si l’on voulait faire effectuer par des salariés le travail non rémunéré." Des milliers de bénévoles agissent quotidiennement dans le canton contre l’isolement, l’exclusion et la précarité. C'est formidable!

Pourtant Claude Gross, Directeur de la Croix-Rouge Vaudoise tire la sonnette d'alarme "face à la croissance constante des demandes d'aide qui nous sont adressées, il est facile de vérifier que ces dernières ne suivent pas la même courbe que celle des nouveaux bénévoles que nous accueillons pour renforcer nos rangs."

Pour cette nouvelle année, ENGAGEZ-VOUS!

Bénévolat

         

Des milliers de bénévoles agissent quotidiennement dans le canton contre l’isolement, l’exclusion et la précarité. Par exemple dans les domaines suivants:

  • transports d’enfants pour aller à l’école ou chez le médecin- appui scolaire aux enfants hospitalisés
  • ludothèques et haltes-garderies
  • garde d’enfants malades ou dépannages en cas de maladie des parents
  • visites à domicile pour faire des commissions en cas d’empêchement des parents
  • accompagnement des mourants pour soulager les familles
  • lieu d’accueil pour les enfants
  • cours de conversation française aux immigrés, réfugiés et requérants d’asile.
           

"Ma crainte s'en trouve renforcée lorsque je constate qu'en 2010, l'ensemble des bénévoles de toutes les Associations cantonales Croix-Rouge de Suisse ont effectué plus d'un million d'heures sans pour autant réussir à répondre à la demande.
      
Que signifie donc ce troublant fonctionnement de la société? Au regard des prévisions démographiques pour les 20 prochaines années, nous savons que la population comportera de plus en plus de personnes âgées. Ceci signifie-t-il que le bénévolat va peu à peu se transformer en un pilier totalement indispensable, sans lequel bon nombre de nos anciens vivront confinés dans leurs appartements ou dans des lieux de vie communautaires?

Alors notre tâche, ici, à la Croix-Rouge, consiste à tenir éveillée cette entraide et de faire en sorte que les gens osent s'approcher d'une partie de leurs semblables, ceux qui ne peuvent plus dévaler des escaliers, qui se trouvent dans l'incapacité de marcher seuls ou qui ne peuvent même plus se rendre dans les magasins pour y effectuer leurs courses.

Pour aujourd'hui, comme pour demain, nous avons besoin de ces "passeurs d'humanité" que sont les bénévoles, qui, comme moi, croient fermement au sens de la solidarité entre générations." 

Claude Gross, Directeur de la Croix-Rouge Vaudoise

 


Vous souhaitez vous engager?

De nombreuses associations répertoriées à droite de votre écran, reçoivent les candidats bénévoles à la recherche d’une action solidaire et les oriente vers les groupes, associations ou institutions qui recherchent des personnes bénévoles.
Le bénévolat est un acte libre, facultatif, non contraint par la loi. Il permet de se sentir utile en se rapprochant de ses semblables, de se faire du bien ''en faisant du bien''.

  


Des congés pour les jeunes pour faire du bénévolat?
C'est le Congé-Jeunesse, régi par l'art. 392e du Code des Obligations.

Le Congé-Jeunesse, régi par l'art. 392e du Code des Obligations, est le résultat d'une pétition du Conseil Suisse des activités de jeunesse déposé en 1984 et de l'engagement des organisations de jeunesse pour la reconnaissance du travail bénévole.


Pour quoi faire?

  • Se former: participer à des cours, congrès, ateliers, etc.
  • Diriger: pour la préparation, l'organisation et l'encadrement d'activités de groupe, soirées de discussion à thème, d'activités durant le week-end, camps et cours. Par exemple les camps scouts
  • Encadrer: faire la cuisine dans un camp, accompagner un groupe de personnes handicapées, animer de rencontres de jeunes, etc.
  • Conseiller: interventions comme expert J+S, expert spécialisé, formateur, instructeur ou rendant des avis juridiques

Qui peut l'obtenir?

Les apprentis et employés de moins de 30 ans, engagés bénévolement dans une organisation active en faveur de la jeunesse.

Combien de temps?

Jusqu'à cinq jours de congé (journées ou demi-journées) supplémentaires par année, non rétribués.

Comment l'obtenir?

Il faut faire une demande au moins deux mois à l'avance et le remettre à l'employeur.
Sur demande, une attestation de  l'organisation de jeunesse concernée doit être fournie.
Les apprentis doivent également fournir à leur établissement une demande de dispense de cours.

   

Où se renseigner?

Syndicat Jeunesse Unia www.unia.ch/jeunesse

Mouvement scouts de Suisse www.5.scout.ch

Jeunesse et sports www.jugendundsport.ch

Conseil suisse des activités de jeunesse www.csaj.ch

Commentaires





MDJ
21.03.2016 09:04

Bonjour, je cherche une personne bénévole dans les environs de Morges pour une heure d'appuis scolaires par semaine. Pouvez-vous m'aiguiller ?

Cordialement,

Fiona Viande

Partager:

Nos adresses préférées

> Monthey

SOS parents - Monthey

Relation parents/enfants - conseil en éducation : règles, limites, sanctions éducatives - évolution avec l'âge - défi - difficultés particulières

> Sion

SOS parents - Sion

Relation parents/enfants - conseil en éducation : règles, limites, sanctions éducatives - évolution avec l'âge - défi - difficultés particulières

> Lausanne

Ecole des Grands-Parents de Suisse romande - EGP

L'EGP veut offrir à la « génération Grands-Parents » des espaces de rencontres et de discussions afin d’échanger et partager des expériences, d’écouter, de poser des questions, de chercher et trouver des pistes de réflexion.
Contact: Mme Norah-Lambelet-Krafft, Présidente.

> Vérossaz

SOS Futures Mamans

Pampers Pingo : 3 à 6 kg : Fr. 40.- les 120 pièces.
4 à 10 kg : Fr. 45.- les 150 pièces.
8 à 18 kg : Fr. 45.- les 130 pièces.
12 à 25 kg : Fr. 45.- les 110 pièces.
Egalement les lingettes Pingo très épaisses à Fr. 4.- le paquet de 80 lingettes.

> Genève

SOS Tutelles-Curatelles

Aides et informations sur la curatelle et la tutelle.

Agenda

A lire

Voir également

Nos partenaires